La place de la femme dans le monde de la glisse

Qui a dit que la glisse était un sport d’hommes? Joséphine Costes, Katarina Kern et Pierre Valentin Laborde ont pris le temps de répondre à nos questions !
Temps de lecture : 4 minutes

Les sports de glisse au féminin

Qui a dit que la glisse était un sport d’hommes? La place de la femme dans le monde de la glisse devient de plus en plus importante. Selon la fédération française du surf sur les 80 000 licenciés en 2020, il y avait 35% de femmes et 65% d’hommes. Concernant le skateboard la fédération française de Roller et Skateboard estime le pourcentage de femmes s’élever à 19%. Herbal District a donné la parole à des professionnels-elles de la glisse. Elles et il nous parlent de leur passion ainsi que de la place de la femme dans les sports de glisse.

La passion de la glisse

C’est ce qui lie Katarina Kern, Joséphines Costes, Pierre Valentin Laborde ainsi qu’un grand nombre de femmes et d’ hommes dans le monde de la glisse. L’image du surfeur Bad Boy rebelle et de la surfeuse bimbo aux formes avantageuses font partie des stéréotypes qui persistent sans aller plus loin dans ce que représentent ce sport pour ceux et celles qui le pratiquent.  Pour Katarina le surf lui permet de se connecter avec la nature. Il l’aide également à se sentir mieux et à rencontrer de belles personnes. Joséphine est plus large en décrivant le surf et le skate comme des modes de vie. Pour elle ces deux sports sont complémentaires. Pierre-Valentin vit le surf pas uniquement comme un sport mais comme une passion qui peut vite devenir addictive! 

Joséphine nous parle également du côté social du skate et du surf qui permettent les voyages et les rencontres. Ainsi ces sports favorisent la découverte d’autres cultures. Pour chasser les plus belles vagues du monde, le surf nécessite de bouger aux quatres coins du monde, particulièrement lors des compétitions. 

Place femme glisse Surf mer katarina kern

Une passion forte en sensations

Le surf et le skate sont également des sports à sensations. La montée d’adrénaline est garantie ce qui fascine et effraie en même temps le public et ceux qui pratiquent ces sports.

De même qu’il la sensibilise à Mère Nature le surf permet à Katarina de défier sa zone de confort et d’affronter ses peurs. C’est également un sport de coordination qui nécessite de la volonté et de la persévérance. Pour Pierre Valentin c’est plus la sensation de bien-être et de relaxation qui prime. Alors que pour Joséphine c’est la sensation de liberté qui la fait vibrer. Elle qui se sent comme un poisson dans l’eau.  Skateuse également pour elle le skate lui permet comme Katarina avec le surf de travailler sa gestuelle. 

Place femme glisse Surf mer planche josephine costes

La place de la femme

L’effet Teahupoo, le nom de cette vague avait été associé à une polémique. En effet les organisateurs des JO l’avaient rayé de la compétition féminine car jugée trop dangereuse pour les femmes. Finalement en 2019 les organisateurs ont donné le feu vert pour que les femmes surfent sur Teahupoo. Cet exemple illustre les difficultés et stéréotypes auxquels les femmes sont confrontées dans le monde de la glisse. Les sports de glisse au féminin rime également avec sororité. En effet, les choses évoluent et plusieurs collectifs se sont créés à travers le monde pour favoriser la place de la femme dans la glisse. Katerina et Joséphine nous livrent leur point de vue sur l’image de la femme dans le monde de la glisse. 

Katarina remarque que depuis ces dernières années les filles ont commencé à laisser une marque. Elles revendiquent leur place dans les sports de glisse. Katarina met en relief une évidence que la nature et les terrains de jeux sont pour tout le monde. 

Joséphine le clame «  être une femme dans le monde du sport et de la glisse est une grande force » et elle a raison. Elle constate que la place de la femme dans le monde de la glisse a évolué. Selon elle cette place continue de progresser dans le bon sens. Beaucoup de sportives ont montré leurs capacités sportives. Elles ont prouvé que les sports de glisse au féminin sont autant voir plus performants que les hommes. Joséphine nous parle également du lien solidaire qui lie des communautés issues du surf et du skate. Des communautés qui inspirent les nouvelles générations à donner le meilleur. 

De son point de vue Pierre Valentin voit comme une évidence que les femmes ont leur place dans le monde de la glisse. Il ne définit pas la glisse comme un sport de « mec ». Pierre Valentin nous rappelle que dans certains pays les femmes sont interdites de pratiquer ces sports. Il voit donc la glisse comme un élément participant à l’émancipation de la femme.

Place femme glisse Surf mer josephines costes

Lancez-vous!

Beaucoup de femmes et jeunes filles hésitent à se lancer dans le monde de la glisse. Notamment par peur des préjugés ou des épreuves que ces sports imposent. Les stigmates sur la place de la femme dans le monde de la glisse persistent encore. Katarina, Joséphine et Pierre Valentin nous livrent le mot de la fin pour encourager les futures skateuses et surfeuses qui hésitent à se lancer.

« Rider est une sensation géniale qui apporte beaucoup de plaisir » dit Joséphine enthousiaste. Pour celles qui craignent de ne pas être en condition physique pour ces sports, Joséphine rassure. « Il n’y a pas d’âge, pas de niveau ou de condition physique pour débuter. » Elle encourage à dépasser ses peurs, à croire en soi avec l’objectif de s’amuser! Car le sport est avant tout un plaisir!

Pierre Valentin encourage les filles avec une pointe d’humour « Allez à l’eau mais laissez nous quand même quelques vagues quand il y aura plus de filles que de gars dans l’eau! ». 

« Ne pas se laisser intimider ou croire que vous n’êtes pas légitime dans le monde de la glisse » proclame Katarina. Elle invite également à lire cette article « Girls Who Skate » qui pourrait aider à inspirer des futures skateuses hésitantes à se lancer.

Si vous sentez que votre place est sur une planche de skate ou sur un surf alors lancez-vous!

Joséphine Costes – Free surfeuse – nous montre avec élégance comment prendre soin de soi au naturel et se faire plaisir dans l’eau.

Un grand merci à Joséphine Costes, Katarina Kern, et Pierre Valentin Laborde qui ont pris le temps de répondre à nos question.

Et Arthur Génie pour cette sublime vidéo !

Partager :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Réseaux Sociaux

Notre Top Actualités

Dernières Herbal News

Abonnez-vous à nos Chroniques Botaniques

Pas de spam, uniquement des notifications sur les nouveaux produits, les mises à jour.

Categories

Tags

Aller plus loin

D'autres Herbal Posts

Quel est l’impact de vos hormones sur votre humeur ?

Temps de lecture : 5 minutes Les hormones sont des substances chimiques produites par différentes glandes de notre corps, elles déterminent notre humeur. En voyageant dans notre sang, elles agissent sur nos sentiments, autant positifs que négatifs.

cbd endométriose

Le CBD et l’endométriose

Temps de lecture : 10 minutes Le CBD est il un traitement efficace pour l’endométriose ? Dans cet article, nous aimerions vous expliquer de plus près comment l’endométriose affecte votre corps mais également pourquoi le CBD pourrait être la réponse que vous cherchiez.

Herbal District Bourrache

Les huiles végétales, quels bienfaits ?

Temps de lecture : 5 minutes Réputées pour leurs vertus, les huiles végétales sont devenues un élément incontournable. Nous vous invitons à découvrir les bienfaits d’huiles végétales locales made in France!